Pourquoi l’analyse sémantique est incontournable pour votre visibilité sur le Web ?

L’analyse sémantique est une liste de termes utilisés par les internautes lors d’une recherche sur un moteur. Ces termes correspondent aux thématiques de vos pages et les utiliser vous permettra de positionner vos pages dans les listes de résultats des moteurs de recherche.

A quoi sert l’analyse sémantique ?

L’analyse sémantique est un outil pour vous aider à positionner les pages de votre site Web dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

Cet outil s’appuie sur le vocabulaire utilisé par les internautes lors de leur recherches sur les moteurs de recherche et notamment Google.
Aujourd’hui en France plus de 90% de la population utilise Google pour effectuer des recherches sur le Web. Notre travail s’effectue donc principalement pour positionner vos pages Web sur les page de recherche de Google. Les chiffres associés aux analyses sont donc basés sur des informations relatives à Google.

Pourquoi travailler l’univers lexical de mon site ?

Afin de proposer des sites Web adaptés à ses utilisateurs, Google ainsi que l’ensemble des moteurs de recherche, s’appuie sur le vocabulaire utilisé dans les textes présents sur le site. Nous ne rentrerons pas dans l’intégralité des facteurs de positionnement de l’algorithme Google, dont nous reparlerons dans un document annexe, mais il est important d’expliquer que Google souhaite se comporter le plus possible comme un utilisateur. Les textes que vous proposez à vos visiteurs sont donc d’une grande importance pour positionner vos pages Web dans les résultats de moteurs de recherche.

Les moteurs de recherche présentent les pages Web qui lui semblent les plus pertinentes selon la requête de l’internaute, il est donc inutile d’essayer de se positionner sur des requêtes pour lesquelles vous n’apportez pas une réponse précise. C’est pour cela que les blogs sont très utilisés pour optimiser le référencement naturel; ils permettent de justifier d’une expertise et de mettre en valeur les compétences au sein de la marque. Notre objectif avec cette analyse sémantique est donc d’identifier les termes que les internautes recherchent et auxquels vos pages apportent
une réponse.

Terminologie

L’analyse sémantique est composée de “mots-clés”. Cette terminologie peut prêter à confusion car ce ne sont pas des mots que vous retrouverez dans ce document mais des termes : une suite de plusieurs mots. C’est pourquoi nous choisissons de parler de “termes-clés” ou de “requêtes”. En effet, l’exercice de l’analyse sémantique est d’identifier ce que les internautes écrivent dans les barre de recherche d’un navigateur comme Google, et de faire en sorte que la page la plus adaptée de votre site apparaisse sur la première page de résultats. Ces recherches d’internautes comportent le plus souvent plus d’un mot. Les utilisateurs écrivent une requête composée de plusieurs mots afin de mieux définir leurs besoins et limiter ainsi le périmètre des résultats du moteurs de recherche.

Sur quelles pages ?

Toute les pages n’ont pas vocation à apparaître dans les moteurs de recherche. Certaines pages comportent des informations légales ou de contact rapidement identifiables pour les moteurs de recherche. D’autres pages ne seront pas d’un grand intérêt pour les utilisateurs lors d’une recherche sur moteur de recherche, c’est le cas des pages de vente, comme celles, dans votre cas, de l’abonnement ou de la prestation à la carte. Ces pages, d’une importance cruciale pour votre activité, sont rarement celles que souhaitent voir les internautes lorsqu’ils recherchent une solution à leur besoin. Il préfère comprendre votre offre et votre philosophie avant d’acheter. Nous travaillerons donc principalement sur les pages informatives dont l’objectif est d’apparaître dans les moteurs de recherche.

Typologies de requêtes

 

Les termes-clés contenant la marque

En référencement naturel, nous ne travaillons pas ces termes. Google a construit un algorithme de recherche à même d’identifier quelle est votre
nom de marque. En effet, entre le nom de domaine et l’utilisation régulière et naturelle de votre nom de marque sur l’intégralité de vos contenus, les moteurs de recherche sont capables d’interpréter qu’un utilisateur est à la recherche de votre site. Malgré tout, il est nécessaire de s’assurer de l’utilisation du nom de la marque dans les contenus.

 

Génériques

Ce sont des termes sont le plus souvent composés de peu de mots. Il sont très recherchés par les internautes mais les besoins de l’internaute avec cette requête ne correspond pas toujours à votre offre. La concurrence sur ces termes est généralement assez forte, c’est pourquoi il vous sera difficile de positionner vos pages Web sur ces termes.

Pour se positionner sur ces termes, il est recommandé d’ajouter des mots qui viendront spécifier la requête. Vous travaillerez donc avec des termes-clés “moyenne traîne”. Une fois votre référencement bien établi, vous pourrez travailler ces termes plus génériques.

 

Moyenne traîne

Ces termes-clés correspondent exactement à votre offre ou cœur de métier. Ils sont composés de plusieurs mots, selon les cas de figure entre 3 et 5. Ces termes sont généralement assez concurrentiels. Il est donc important de les inclure mais vous devez également travailler des termes moins utilisés par vos concurrents.

 

Longue traîne

Ces termes conviennent parfaitement à une catégorie de votre offre et donc une page de votre site. Ils sont moins recherchés, mais le trafic qu’ils vous permettront d’acquérir est un trafic très qualifié et, par conséquent, plus facile à convertir. Ils sont composés de plusieurs mots (souvent plus de 5) et ne sont pas très concurrentiels.